Loup Noir

Bazar de photos, citations, humeur, humour, mots et maux.
L.N

Salut,

Au moment où je t’écris on vient de se disputer fort.

Je ne sais pas trop pourquoi j’écris ça ni ce que je vais y mettre. Mais si t‘en as toujours marre de moi, ne lis pas ce qui suit.

Je ne sais pas à quel moment j’ai dépassé les bornes, sans doute dès le début. Je suis sincèrement désolée d’avoir tout gâché, de t’avoir ennuyé et fais perdre ton temps. Tu as sans doute raison, j’ai tords d’essayé de te faire changer d’avis, mais si j’en prends la peine je te jure que c’est parce que je t’aime.

 J’aime tous les moments qu’on a passé ensemble, même ceux où l’on se disputait. J’aime te regarder marcher de dos, passer ton temps à prendre les nuages en photos, saliver à l’idée d’un bon plat. Voilà. En fait j’ai peur de te perdre. Oui c’est égoïste, mais l’idée de ne plus pouvoir te regarder te réveiller le matin me terrifie. Ne plus t’embrasser, ne plus te toucher, ne plus passer ma main dans tes cheveux. Oui j’ai besoin de toi, je suis complètement dépendante de toi (plus qu’au sucre c’est pour dire), pas de ta cuisine (même si un peu quand même), mais de toi en entier.  C’est à toi que j’ai envie de faire le café tous les matins, c’est avec toi que je veux me balader en te tenant par le petit doigt, pour toi que je souhaite écrire des petits mots.  Jouer, manger, dormir, baiser.

 Je t’aime parce que tu dis « sexysex » en faisant un mouvement de sourcils, je t’aime parce que quand tu manges on dirait que tu es au paradis, je t’aime parce que tu fais des selfie, parce que tu mets ¼ d’heure à te peigner, parce que tu aimes les paillettes, parce qu’un jour vers 16 ans tu t’es mis à avoir faim et à manger des pâtes au fromage. Je t’aime parce que tu as un livre de cuisine intégralement dédié au cochon, je t’aime parce que tu donnes beaucoup d’amour à tes rats, je t’aime parce que tu ne fais pas de promesse,  et parce que tu as créé ton propre ciel étoilés. J’ai 15 milles raisons de t’aimer et finalement elles se mélangent, pour former une sorte de grosse boule d’amour toi que je garde toujours dans mon ventre. Je n’ai aucune idée de comment te le prouver.

Oui j’ai envie de te voir, envie que tu viennes, envie de te regarder dormir avant de t’embrasser pour te réveiller (et échouer lamentablement).Mais surtout je ne veux pas que tu penses qu’au fond de moi je te déteste, c’est faux, au fond de moi il y a une couche de mièvrerie dégoulinante que tu as dû entre apercevoir au cours de ce texte.

Je t’aime c’est tout.    

Maintenant je poste Ici

J’ai changé de blog parce que celui ci puait un peu l’idiotie des chagrins d’amours trop longtemps ressassés.

Alors que dans ce nouveau blog il a du sexe et de la poésie.  

rery:

chroniques du sens
livre de Nathie Nakarat illustration par Rerydisponible ici 

rery:

chroniques du sens

livre de Nathie Nakarat 
illustration par Rery
disponible ici 

Grâce à lui je me sens belle nue.

"Sortez avec une fille qui lit. Une fille qui dépense son argent dans des livres au lieu de vêtements, qui a des problèmes de place parce qu’elle a trop de livres. Sortez avec une fille qui a une liste de livres qu’elle veut lire, qui a une carte de bibliothèque depuis l’enfance.

Trouvez une fille qui lit. Vous le savez parce qu’elle a toujours un livre non lu dans son sac. C’est celle qui cherche amoureusement sur les étagères dans une librairie, celle qui pleure silencieusement quand elle a trouvé le livre qu’elle veut. Vous voyez cette personne bizarre qui renifle les pages d’un vieux bouquin dans un magasin de livres d’occasion? C’est cette lectrice. Elles ne peuvent jamais résister à l’odeur des pages, surtout quand elles sont jaunes et usées ..Elle est la fille qui lit en attendant sur la terrasse de ce café-restaurant. Si vous jetez un œil à sa tasse, la crème du lait flotte sur le dessus parce qu’elle est déjà absorbée. Perdue dans un monde imaginé par l’auteur. Asseyez-vous. Elle vous jettera juste un coup d’oeil, parce que la plupart des filles qui lisent n’aiment pas être interrompues. Demandez-lui si elle aime le livre. Offrez-lui une autre tasse de café.

Faites-lui savoir ce que vous pensez vraiment de Murakami. Essayez de voir si elle a réussi à dépasser le premier chapitre du Seigneur des anneaux. Comprenez que si elle dit qu’elle a compris Ulysse de James Joyce, c’est simplement pour paraître intelligente. Demandez-lui si elle aime Alice ou si elle voudrait être Alice.

Et puis c’est simple de sortir avec une fille qui lit. Offrez-lui des livres pour son anniversaire, pour Noël, pour tout ce qui se fête. Offrez-lui le don des mots, en poésie et en chanson. Offrez-lui Neruda, Pound, Sexton, Cummings. Faites-lui savoir que vous comprenez que les mots sont l’amour !Comprenez qu’elle sait faire la différence entre les livres et la réalité, mais qu’elle va essayer de faire en sorte que sa vie ressemble à son livre préféré .. Ce ne sera jamais de votre faute si elle le fait ..Vous pouvez lui mentir. Si elle comprend la syntaxe, elle va comprendre votre besoin de mentir. Derrière les mots se trouvent d’autres choses: la motivation, la valeur, la nuance, le dialogue. Ce ne sera pas la fin du monde. Vous pouvez faillir. Parce que une fille qui lit sait que l’échec conduit toujours à l’apogée ..Parce que les filles qui lisent comprennent que toutes choses ont une fin, mais que vous pouvez toujours écrire une suite… Que vous pouvez recommencer encore et encore et être toujours le héros ..Que la vie est censée avoir un méchant ou deux. Pourquoi avoir peur de tout ce que vous n’êtes pas ?Les filles qui ont lu comprennent que les gens, comme les personnages, évoluent. Sauf dans la saga Twilight.

Si vous trouvez une fille qui lit, gardez la près de vous. Lorsque vous la trouvez à 2 heures du matin serrant un livre sur sa poitrine et pleurant, faites lui une tasse de thé et prenez la dans vos bras. Vous pouvez la perdre pour quelques heures, mais elle reviendra toujours vers vous. Elle parlera des personnages du livre comme s’ils étaient réels, car il le sont toujours pendant un moment. Vous lui ferez votre demande en mariage sur une montgolfière .. Ou lors d’un concert de rock. Ou très décontracté la prochaine fois qu’elle est malade. Sur Skype. Vous sourirez si fort que vous vous demanderez pourquoi votre coeur n’a pas encore éclaté un peu partout dans votre poitrine. Vous allez écrire l’histoire de votre vie, avoir des enfants avec des noms étranges et même des goûts étranges. Elle va les initier à Mon bel oranger et Charlie et la chocolaterie, peut-être dans la même journée.Vous marcherez ensemble les hivers de vos vieux jours et elle va réciter Keats en un souffle tandis que vous secouez la neige de vos bottes.

Sortez avec une fille qui lit car vous le méritez .. Vous méritez une fille qui peut vous offrir une vie plus colorée et créative …Mais si en retour vous ne pouvez lui offrir que la monotonie, des heures éteintes et des inspirations insipides, alors vous feriez mieux de la laisser seule.Mais si vous voulez le monde et les mondes au-delà, sortez avec une fille qui lit.

Ou mieux encore, sortez avec une fille qui écrit ..”

Rosemarie Urquico
You should date a girl who reads.

“- Quel a été le plus beau jour de votre vie?
- C’était une nuit.”

—    Brigitte Bardot, 1965 (via iconophages)

(via la-francaise)

(Source : french-problems, via kradify)

?

on crie tout notre amour à ceux qui n’entendent pas

(Source : trovbledmind, via jebandepourtoipetite)

Je t’haine.

sainte-ann:

Apparemment je suis trop jeune pour être triste.

J’ai testé pour vous… le naturisme

Et sinon j’ai écrit ça.